Le lancement de la phase 2 du Programme d’accompagnement parlementaire et d’engagement citoyen (Pace), initié par l’Ong 3D en partenariat avec l’Assemblée nationale du Sénégal, a eu lieu, le 21 mars 2018, au King Fahd Hôtel.

 

Cette rencontre a été marquée par plusieurs allocutions, et la signature d’un protocole entre le Président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse et le Directeur exécutif de l’Ong 3D, Moundiaye Cissé. C’était en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis, son Excellence Dr Tulinabo Mushing »

 

Le Pace 2 vise principalement à renforcer les capacités des députés afin de les outiller dans leur travail parlementaire

 

S’exprimant lors de l’événement, le Président de l’Assemblée nationale a déclaré que la coopération entre l’Hémicycle et l’Ong 3D a produit des « résultats palpables ».

 

« L’Assemblée nationale approuve les axes prioritaires définis dans ce nouveau Programme, pour renforcer les capacités des députés et ceux des agents de l’Administration, accompagner les réformes prioritaires de l’Assemblée nationale, appuyer certaines directions, comme celle de la communication et celle chargée des archives et faciliter le dialogue entre les députés et les citoyens », a dit Moustapha Niasse dans des propos relayes par « Le Soleil »

 

« Si dans la première phase du programme, la Société civile sénégalaise avait été mise à contribution, cette fois-ci, l’objectif est de créer un pont entre l’Assemblée nationale, la Société civile et l’université », a fait savoir Moundiaye Cissé

 

Il a ajouté : « Ce partenariat bénéficie, aujourd’hui, de l’apport de taille de l’Ucad qui vient renforcer la dynamique que nous avons entreprise de contribuer à la modernisation et au renforcement du travail parlementaire avec une série d’innovations majeures ».

 

Et d’annoncer le recrutement de 15 assistants parlementaires au sein de l’école doctorale pour mieux accompagner l’Assemblée nationale dans sa mission.

 

Pour sa part, dans des propos relayés par « Le Soleil », l’ambassadeur américain, son Excellence Dr Tulinabo Mushingi, a déclaré que tout cet accompagnement de son gouvernement au Sénégal vise à mettre sur pied « une Assemblée nationale bien préparée à son rôle ; une Assemblée nationale disposant de l’expérience et de l’expertise technique nécessaires (…) ; une Assemblée nationale ayant les moyens de se développer continuellement et de s’adapter à un monde en rapide mutation ».

 

En 2013 déjà, lors de la 12ème Législature, ce même programme avait permis plusieurs réalisations à l’Assemblée nationale. Notamment la numérisation des archives disponibles de l’assemblée nationale de la période de l’Aof à nos jours ; l’élaboration d’un guide parlementaire et aussi la rénovation de la bibliothèque de l’Assemblée et de ses services.

Youtube Feeds

Derniers Tweets

ONG 3D

SunuBudget